Actualités

7ème Festival des Films Positifs


Catégories : Films

On vous parlait des films qui interrogent le rire en Palestine, zoom aujourd'hui sur les films positifs, les films qui font du bien. C'est le credo du festival Ciné'thique, à Pont-Péan, les 3, 4 et 5 février prochains, sous le mot d'ordre suivant : Rien n'arrive si on ne sait pas imaginer.

3 espaces de projection (dont une caravane réservée aux très courts métrages), des débats et des rencontres pour recharger ses batteries ! Environnement, mémoire, résistance, la programmation propose un tour d'horizon des initiatives solidaires, des expériences citoyennes, des innovations sociales et écologiques ambitieuses, de France et d’ailleurs. Et notamment d'Algérie, avec la projection de Autrement citoyens, des associations en mouvement, un film d'Habiba Djahnine déniché sur bed.bzh, que vous pouvez voir en intégralité si vous n'allez pas à Pont-Péan ! (vous pourrez aussi y découvrir notre teaser, bientôt sur ce site!!)

Du rire en Palestine


Catégories : Peuples

Faire découvrir le cinéma palestinien en France, c'est le pari du tout jeune Festival Ciné Palestine à Paris. Le dimanche 29 janvier, dans le 20ème arrondissement de Paris, le ciné-club du FCP organise une projection de court-métrages palestiniens sur la thématique de « L’art de résister » ou comment l’art et la résistance sont articulés dans le cinéma palestinien. Cette programmation est issue de l'édition 2016 du Festival Ciné-Palestine.

L'occasion de découvrir que le cinéma palestinien sait faire la part belle aux autres arts : peinture, théâtre, cuisine, animation, musique … toujours pour résister (comment faire autrement?) et sans jamais se départir d'un humour singulier. Pour vous en rendre compte, une heure en compagnie de Soraida, une femme de Palestine, de Tahani Rached, saura vous convaincre que le rire est une arme et peut faire tomber les clichés, les voiles, les murs… Regardez aussi le court extrait du jubilatoire Blague à part, de Vanessa Rousselot. La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine aura lieu du 2 au 11 juin 2017. Réservez ces dates dans votre agenda sans attendre !

Les Aborigènes : Peuple à Défendre


Catégories : Peuples

Ce dimanche 22 janvier, soyons aux côtés des Aborigènes, qui célèbrent "Survival Day” (la Journée de la Survie) et manifestent contre “I'Invasion Day” (la Journée de l’Invasion,  ou arrivée des colons à Sydney un 26 janvier il y a 229 ans ! ). Pour en parler, rendez-vous à 17h , à la bibliothèque du Taslu (44)…

Y seront trois  femmes militantes et engagées pour la reconnaissance de ce peuple : Vanessa Esclante présentera son film « La révolte des rêves ». Puis Barbara Glowczewski, anthropologue passionnée depuis plusieurs décennies par les modes de vies et les cultures aborigènes, auteure de nombreux ouvrages à ce propos (et de la page Aborigène de Bed) et Nidala Barker, jeune activiste aborigène parleront plus en détail des modes de vie, de la cosmogonie et du rapport à l'espace de ces peuples.

Pour faire le point sur les luttes et les traditions des Aborigènes, vous pouvez aller voir les films de Wayne Jowandi Barker, un trésor en exclusivité sur Bed !

Zayné Akyol en Bretagne


Catégories : Films

En septembre, nous vous parlions de Gulîstan, terre de roses, un film sur le combat de femmes kurdes diffusé au festival de cinéma de Douarnenez. La réalisatrice, Zaynê Akyol, sera en Bretagne à la fin du mois de novembre, pour accompagner le documentaire et répondre aux questions qu'il ne manque pas de soulever.

La jeune femme sera le 29 novembre à Vannes, le 30 à Lorient, invitée par J'ai vu un documentaire, le 1er décembre à Douarnenez, puis à Mellionnec, avec Ty films, le 2. Son film, alternant interviews des combattantes et scènes d'entraînement dans les montagnes, nous rappelle que dans le Qandil, ce sont les femmes kurdes qui font barrage à la terreur et inventent une nouvelle société. Et pour multiplier les regards sur la question, allez voir Kurdistan, la guerre des filles, de Mylène Sauloy, et Bakur, de Cayan Demirel : des films forts, des films de femmes en lutte, caméra ou fusil au poing.

Le Festival International Jean Rouch


Novembre, le mois du documentaire, où fleurissent les festivals et les initiatives. En voilà une qui cette année fête ses 35 ans : le Festival International Jean Rouch.

Du 4 novembre au 6 décembre 2016 , à Paris. Totalement gratuite et ouverte à tous publics, cette nouvelle édition vous invite à découvrir ou redécouvrir la diversité des sociétés humaines.

64 films du monde entier, sur des thématiques aussi variées que les imaginaires migratoires, la musique ou le rapport hommes/animaux.

Autant de manière de voir le monde autrement à travers le cinéma ethnographique et documentaire.

Pour un avant goût des films projetés cette année au Festival Jean Rouch : Cochon qui s'en dédit, de Jean-Louis Le Tacon. Mais aussi les Chebabs de Yarmouk, d'Axel Salvatori-Sinz. De l’éclectisme et de la diversité à travers les époques, les thèmes et les peuples !