Bed

Bed

(Bretagne et diversité)
Près de 800 films emblématiques de la diversité culturelle dans le monde

Commencer la visite

Nos derniers films

A lua platz

A lua platz

Jérémie Gravayat

Bande annonce

"Aux marges d’une banlieue parisienne en grande mutation, quelques familles roumaines roms cherchent des lieux où vivre. Depuis le village quitté, le bidonville rasé, les maisons occupées, leurs trajectoires retissent une histoire commune, (...)

Consulter la fiche

Planches, clous, marteaux

Planches, clous, marteaux

Jérémie Gravayat

Film intégral

Le bidonville de La Campa, qui fût l'un des plus grands de la région parisienne, était établi à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, entre 1950 et 1970. Y vivaient Portugais et Espagnols, Yougoslave et Maghrébins, Gitans, Tziganes et Gens du (...)

Consulter la fiche

Les hommes debout

Les hommes debout

Jérémie Gravayat

Film intégral

Traverser les ruines de l’usine, se souvenir des gestes répétés. Entendre les voix des ouvriers rassemblés dans la cour et le silence des machines arrêtées. Parcourir la ville dans la boue des chantiers, partir à la recherche d’un (...)

Consulter la fiche

Coup de coeur

Finir l'année dans la poudreuse au Québec

Pour finir l'année, nous avions une envie inextinguible de poésie. Alors nous nous sommes tournés vers nos cousins québécois, en particulier vers Martine Chartrand, une talentueuse réalisatrice de films d'animation, produits par l'Office National du Film du Québec. Pour Mac Pherson, Martine a passé 7 années à dessiner à la gouache sur des plaques de verres. Elle voulait par dessus tout nous offrir l'histoire toute simple de celui qui allait devenir le grand chanteur Félix Leclerc. L'histoire de son voisin et ami jamaïcain, ingénieur chimiste exilé dans les neiges québécoises. Les amours impossibles, les "draveurs" qui dansent sur les billes de bois, le cruel hiver québécois. La mélodie est magnifique, l'histoire est tragique, mais Macpherson nous réchauffe le cœur. Malgré tout. Bonnes fêtes à vous !

 

Découvrir le coup de coeur

L'art dans mon salon !

Comment dire l'art avec des mots simples ?

Valérie Malek choisit en 2016 de s'installer quelque temps dans le village de Bazouges la Pérouse, à 40 km de Rennes. Elle croque avec une gourmandise évidente 14 habitants, tous filmés dans leur environnement, et qui constituent la singulière galerie de Une œuvre d'art dans mon salon.

 

Découvrir le coup de coeur

L'or des Mc Crimmon, un film précieux !

Les mots qui suivent sont écrits par une personne qui n'entendait rien à la musique de cornemuse, et encore moins à celle du pibroc'h. Il aura fallu que Gérard Alle mette ses pas dans ceux de Patrick Molard, musicien breton du centre-Bretagne, d'origine malouine, et peut-être, au-delà, descendant d'un roi écossais, pour faire basculer la spectatrice que je suis, et bien d'autres spectateurs avec moi, vers une écoute passionnée de cet instrument. Alors, voyagez aussi avec L’or des Mc Crimmon.

 

Découvrir le coup de coeur

Actualités

Où sont tes plumes ?

Sur France Culture, le 13 janvier, on a pu entendre l'artiste plasticienne Catherine Boivin, de la nation des Atikamekw Nehirowisiw et qui vit au Québec, expliquer comment elle entend lutter contre les clichés qui sont réservés aux Premières Nations. Sur ce thème des clichés, retrouvez un de nos films fétiches Où sont tes plumes ?

 

Catherine Boivin a choisi elle de tourner des formats très courts, qu'elle met en ligne sur tiktok, sujets de facture humoristique le plus souvent. Catherine Boivin a réussi à fidéliser 32 000 abonnés et certains sujets ont compté 200 000 vues.

« Je tente de déconstruire l'idée qu'on n'aurait pas évolué, que l'on aurait pas accès à la modernité. Je regrette le traitement médiatique réservé aux Premières Nations, et je continue à penser que l'école a un rôle important à jouer : il nous faut très vite revoir les manuels scolaires, qui taisent bien des pans de notre histoire. Je rencontre plus souvent de l'ignorance que du racisme réellement, et trop souvent on met sous silence les faits positifs, comme en octobre 2022, l'accession de Kateri Champagne Jourdain à l'Assemblée nationale du Québec.

 

 

Découvrir l'actualité

Traces de vies

Traces de vies est un Festival dont l'ADN repose tout entier sur le respect de l'autre, le goût de la citoyenneté et un socle social commun. Le programme complet, à découvrir, offre bien des récits de vie singuliers, dont le dernier documentaire de Gulya Mirzoeva, dont nous avons fait le portrait sur BED.

Les projections, réparties aujourd'hui entre Vic-le-Comte et et Clermont-Ferrand permettent d'aborder les rives d'un monde plus solidaire, plus respectueux de l'autre. Une sections Désirs de démocratie vient à point cette année, avec un hommage particulier au réalisateur ukrainien Sergueï Loznitsa.

 

Découvrir l'actualité

Le monde en a besoin

Juste une journée singulière sur la commune d'Uzel, avec Le Festy'Doc, organisé le 12 Novembre : trois films documentaires, trois rencontres avec de cinéastes, et l'envie de voir des films, parce que « le monde en a besoin ».

Trois films donc : Autant que faire se peut de Neven Denis ( dont on peut voir d'autres films sensibles sur BED ), ou comment arpenter le territoire de Loudéac : on y croise un bouilleur de cru, un fabricant de moulin, une chorale de femmes et des bénévoles de recyclerie. L'énergie positive des Dieux est un portrait enthousiamant de quatre jeunes musiciens de rock, qui ont en commun une énergie bouillonnante, une poésie sauvage et d'être autistes.

L'enchanteur en chantier de Anne Burlat et Glen Besnard revient sur Robert Coudray, poète ferrailleur cinéaste, qui a créé et installé sur sa commune de Lizio un site onirique débordant de poésie... Alors, faites le détour par Uzel, et rencontrez ces cinéastes et leurs films!

Découvrir l'actualité

Thématiques

Arts, Environnement, Ethnologie, Femmes, Langues, Mémoire, Migrations, Musique, Patrimoine, Résistances

Découvrir les thématiques

Portraits de réalisateurs

Les interviews réalisés par Caroline Troin, Rhizomes, sont l’occasion de découvrir le parcours d’un réalisateur, ses préoccupations, et d’ouvrir à sa filmographie.

Découvrir les réalisateurs

Mémoire du festival de DZ

Le Festival de Douarnenez, c’est surtout du cinéma, mais aussi des débats, des palabres matinales, des expositions, des concerts, une librairie éphémère, une belle journée littérature…

Découvrir les éditions

Rassembler, sur une même plateforme, des ressources audiovisuelles emblématiques de la diversité culturelle. Permettre un accès facile aux images, mais aussi les documenter, retrouver les contextes de réalisation, indiquer les sources pour programmer les films.
Témoigner ainsi, par le biais de réalisateurs du monde entier, de la singularité des cultures, mais aussi des difficultés rencontrées pour que soient reconnus les droits des minorités et les droits de l’homme.
Aiguiser notre curiosité. Proposer d’autres points de vue, basculer le regard... Tel est le projet de Bed (Bretagne et diversité) qui évoluera au fil du temps.

Il ne faut pas oublier que l’universel, c’est la préoccupation des impérialistes qui ont occupé le territoire au détriment des autres... Ce qui fait l’universalité de l’homme, c’est sa disparité, le fait qu’aucun n’est semblable à un autre .

Pierre Perrault, cinéaste québécois.