Sans frontières...

Mael Cabaret

Sans frontières...

Découvrir le portrait

De retour de Londres pour le tournage d’une série documentaire pour la chaîne Voyage, le jeune réalisateur de documentaires rennais Mael Cabaret, également président de l’Arbre, association des Auteurs et Réalisateurs en Bretagne, dévoile une année riche en projets.

Avant Londres, c’est en Inde, plus précisément à New Delhi, que Mael s’est rendu pour le tournage de Dans l’œil du petit écran. La série produite par Les Films d’Ici s’intéresse au rapport qu’entretiennent les habitants de six pays avec la télévision. Chaque épisode traite d’un type de programme en particulier. Deux pays pour Mael, un temps de préparation et de tournage court, pour rapporter vingt séquences qui nourriront dix épisodes de 52 minutes.
« C’est un véritable challenge : on part en solo et, sur chaque voyage, il faut rapporter 60 minutes utiles en cinq jours. J’ai beau être cadreur de formation, quand on doit assumer en plus la réalisation, cela fait beaucoup à gérer. On n’a pas vraiment le droit à l’erreur. Les tournages s’enchaînent, les images rapportées sont aussitôt montées. En trois mois, la série devra être entièrement finalisée. C’est une grosse machine, une grosse équipe, beaucoup d’énergie, de la tension, mais tout se passe dans la bonne humeur ». Et, avoue Mael : « J’ai aimé ces voyages express qui ont apporté un peu d’air dans ce long hiver… »

Maintenant que l’été approche, il refait ses valises. Avant Montréal pour un projet de film en co-réalisation avec Benjamin Rondeau, Mael partira en Guyane en repérage pour Riddim, un documentaire soutenu à l’écriture par la région Guyane et accompagné encore une fois par Les Films d’Ici. Riddim abordera l’identité guyanaise à travers le regard de jeunes chanteurs et danseurs de ragga. Un territoire que Mael connaît bien pour avoir passé de longs mois à la frontière qui sépare la Guyane du Brésil, à l'occasion du tournage d’Oyapock, produit par Aber Images et diffusé par les chaînes de télévision locales de Bretagne.

En parallèle, Mael poursuit le développement de Sascha, un projet de film centré sur un chef d’orchestre autrichien et ses musiciens turcs. Un travail au long cours qui a déjà obtenu l’aide à l’écriture de la Région Bretagne. Ce film, accompagné par Bel Air Media, reflète une préférence du jeune auteur-réalisateur pour « des films en immersion, des tournages dans la durée, des sujets qui questionnent les notions de frontière et d’identité ».

Mael s’ouvre également à d’autres horizons et aimerait s’engager dans la production. C’est chose faite depuis le mois de mai 2014 : en association avec Adeline Le Dantec et Anthony Quéré, il a créé la société de production Les 48° Rugissants.
« Je réfléchis à comment marier les deux activités. C’est un équilibre délicat, mais l’aventure en vaut la peine. J’ai toujours eu l’envie d’accompagner d’autres réalisateurs dans leurs questionnements, leurs motivations. » Cette envie de voir exister des films, en tant que réalisateur comme en tant que producteur, Mael la perçoit comme la continuité de son « cheminement ».

D’après Élodie Sonnefraud, pour Films en Bretagne
http://www.animenbretagne.com/Actus-1514-559-0-8.html

Deux films que Mael affectionne :

FILMOGRAPHIE

  • Riddim
    Production : Les films d'ici et les 48 Rugissants
    La musique Ragga et la danse qui lui est associée, le Dancehall, fédèrent un nombre grandissant des jeunes de Guyane. Peu à peu ils s'en approprient les codes et en font un outil de libération du corps et de l'esprit.
  • Dans l'oeil du petit écran
    Production : Les films d'ici
    Série documentaire (10 x 52 mn) qui aborde le rapport qu'entretiennent les habitants de plusieurs pays du globe avec la télévision. Chaque épisode traite d'un type de programme particulier, comme les news, les vidéo-clips, les séries TV, etc.
    4 réalisateurs pour 6 pays. Chaque réalisateur couvre un pays. Je m'occupe de l'Inde et de l'Angleterre
  • Oyapock
    Production : Aber images
    Ce film s'intéresse aux relations frontalières entre la Guyane française et le Brésil. Deux pays qu'un fleuve sépare, et que bientôt un pont reliera.
  • Le talon caché de Julien C (en développement)
    Productions : Les films de la Pluie
    Julien affronte ses démons. Il poursuit ses rêves. Julien est monsieur tout le monde... ou presque.
    Julien porte un masque.
Oyapock

Oyapock

Mael Cabaret

Bande annonce

Au cœur de l'Amazonie vivent deux villes frontalières séparées par un fleuve : l'Oyapock. D'un côté le Brésil, de l'autre la Guyane. Prochainement, un pont reliera les deux pays. Seulement, les habitants restent sceptiques quant aux (...)

Consulter la fiche