Les Belgiques
Édition 2004

Conjuguer au pluriel à tout prix ce nom de Belgiques, c'est l'enjeu de ce festival. Afin d'apprendre de nos chers voisins comment co-habitent en Belgique, deux cultures, y compris au cinéma : Wallons et Flamands. Avec invention et passion, et non sans difficultés. Alors que l'on cultive pas mal l'humour belge, on ignore à quel point le thème du social irrigue leur cinéma, et ce depuis longtemps avec les regrettés Franz Buyens ; Henri Storck, qui signe Misère au Borinage avec Joris Ivens ; Luc de Heusch ; Paul Meyer, auteur de Klinkaart, un vrai bijou, et Déjà s'envole la fleur maigre, longtemps censuré.
Leur descendance ? Les frères Dardenne, Patric Jean, Robbe de Hert, Chantal Akerman, Thierry Michel, Benoît Dervaux. Il ya foule, et l'on rit encore souvent, même jaune !
A suivre aujourd'hui : Claudio Pazienza, Gabriel Vanderpas, Karine de Villers, Jérôme Le Maire ...

Côté Bretagne, place aux dames ! Oubliés et trahis de Violaine Dejoie-Robin marque les esprits. C'est aussi vrai pour Illumination de Pascale Breton, une fiction long-métrage fort réussie.

Un film emblématique : Cinéastes à tout prix de Frédéric Sojcher – 2004 - extrait
http://www.dailymotion.com/video/x7bhhx_cineastes-a-tout-prix_shortfilms
Quand l'absurde le dispute à l'auto-dérision, deux éminentes qualités de nos chers voisisn belges ...

Notes :
Le cinéma Nova à Bruxelles, pour tout le ciné alternatif belge
http://www.nova-cinema.org/
Une bible hilarante , de Frédéric Sojcher : La kermesse héroïque du cinéma belge
http://www.cinergie.be/webzine/la_kermesse_heroique_du_cinema_belge_de_frederic_sojcher