Peuples des Balkans
Édition 2006

Voyages en ex-Yougoslavie, dans ce pays disparu. Jeunes républiques que l’on devine encore meurtries, la multi-culturelle Bosnie, la Serbie aux relents guerriers, le Kosovo et son drôle de statut...Pour comprendre cela , il faut revenir aux années Tito, ce prestigieux chef d’orchestre. Beaucoup de réalisateurs se retournent avec brio sur ce passé, et osent affronter toutes les ombres de la guerre
Certains sont connus comme Emir Kusturica, qui soulève des débats houleux, d’autres moins comme l’infortuné Bato Čengić et son magnifique Les enfants d’après ou Goran Pasklajevic, ou encore Želimir Žilniket Goran Markovic, deux serbes qui offrent de bien belles leçons de tolérance et de... cinéma !

Côté Bretagne, Emmanuel Audrain présente Le testament de Tibhirine, encore une belle leçon de tolérance. Gulya Mirzoeva, du Tadjikistan, s’interroge sur Le temps des frontières, tourné en Asie centrale.

Un film emblématique : Kenedi goes back home de Želimir Žilnik– 2003 - extrait
http://www.youtube.com/watch?v=0UO6StdUKcs`
Želimir Žilnik, de Serbie, est un des rares réalisateurs des Balkans à s’intéresser aux Rroms de sa région...

Notes :
La bible : Cinéma on flames de Dina Iordanova, une chercheuse bulgare spécialiste de ce cinéma des Balkans
https://risweb.st-andrews.ac.uk/portal/en/persons/dina-iordanova(f3713dfa-a3ff-4ef1-8dd9-a5eb5314d43e).html
Le site d’information le plus sérieux sur les Balkans : Courrier des Balkans
http://balkans.courriers.info/
Les Printemps Balkaniques en Normandie, un festival indispensable
http://www.balkans-transit.eu/
Et un ouvrage incontournable de François Maspero, Balkans-Transit, photos de Klavdij Sluban
Enfin, un auteur à suivre, Velibor Čolić, installé  à Douarnenez depuis ce festival...