Actualités

Villes et vies assiégées


Catégories : Réalisateurs

Sarajevo, notre résistance - Robin Hunzinger

A l’heure où les informations nous parlent tous les jours des villes assiégées du Moyen-Orient, nous avons un peu oublié le long siège qui fut celui de la ville de Sarajevo, entre avril 1992 et février 1996. Une longue épreuve, si proche de nos frontières européennes...

Rémy Ourdan était alors journaliste de radio, puis reporter au Monde. Avec son complice Patrick Chauvel, photographe de guerre, ils ont réalisé Le siège.
Entre horreur et urgence de vivre, une immersion bouleversante dans le quotidien des Sarajéviens assiégés.
Le siège a été récompensé par le Fipa d’or 2016 du meilleur documentaire de création, à Biarritz. 
De Patrick Chauvel, un des reporters de conflits les plus incroyables de notre époque, on pourra aussi voir un extrait de Rapporteurs de guerre, son documentaire réalisé en 1999.

Autre beau film sur cette ville assiégée, Sarajevo, notre résistance de Robin Hunzinger est le portrait en creux d’un homme et d’une certaine idée de la culture : Francis Bueb et son utopie du Centre André Malraux, qui perdure aujourd’hui, et qui fut une véritable bouée de sauvetage pendant l’éprouvant siège de la ville.

Mikael Baudu au Kurdistan


Catégories : Réalisateurs

Kurdistan par Mikael Baudu

Le réalisateur Mikael Baudu s’est rendu au printemps 2015 au Kurdistan de Turquie, précisément à Diyarbakir, là où aujourd’hui la guerre entre Turcs et Kurdes se propage comme une mauvaise rumeur. Maisil a aussi parcouru le Rojawa, là où les Kurdes de Syrie tentent d’instituer un nouvel état, et surtout une forme de gouvernance qui fait une large place à la parité.
Ce documentaire, réalisé en breton, mais aussi en kurmanji, arabe, français, s’intitule Kurdistan, huñvreal an nevez-amzer ou Kurdistan, rêve de printemps. Il vient d’obtenir le Prix de la création en langue bretonne le 31 janvier dernier.
Découvrez ici un extrait dédié au camp de réfugiés Yézidis venus d’Irak pour trouver asile à Diyarbakir, avant de lire un peu plus tard le portrait de Mikael Baudu...

A noter que le prochain Festival de cinéma de Douarnenez sera consacré aux minorités de Turquie. A suivre...

Destins Dolganes


Catégories : Peuples

photographie de Nicolas Mingasson

Les Dolganes du Nord Taïmyr (Sibérie) comptent parmi les populations les plus isolées de l’Arctique russe. L’exposition photographique de Nicolas Mingasson constitue une opportunité rare de porter un regard sur ce peuple méconnu.
« J’ai voulu illustrer le quotidien des Dolganes dans ce qu’il a de plus divers. Dans les rues des villages, les jeunes s’habillent (presque) comme en France, le soir appellent sur Skype leurs cousins déjà partis loin vers le Sud, et le week-end, rendent visite en skidoo à leurs grand-parents qui nomadisent encore. »

Du 20 janvier au 7 mars 2016 au Musée de l’Homme

Pour les curieux, les infos du GITPA sur les peuples autochtones de Russie.

Les Rroms crèvent l’écran !


Les Rroms reprennent les écrans de la ville de Douarnenez entre le 14 et 16 janvier 2016  !
Comme en 1983, où le festival avait dédié son édition aux Gens du voyage, on retrouvera le film Les princes de Tony Gatlif, sorti cette année là. Mais aussi un joli portrait de Matéo Maximoff, passeur de mémoire, un film signé de Lena Rouxel.

Et encore, belle surprise, Dallas, un documentaire de jean-Michel Papazian, promenade poétique dans la lignée des grandes familles manouches de l’est de la France, entre guitare et héritages condamnés ...

Tous ces films font partie de l’environnement et de l’événement Ultima verba (expos, créations sonores, banquet) qui entourera Gérard Gartner, sculpteur invité à Douarnenez à deux reprises, et revenu cette fois-ci pour détruire l’ensemble de ses œuvres...
Le geste ultime et festif d’un artiste tsigane !

Salut et Fraternité : les images selon René Vautier


Catégories : Films

Le 5 janvier 2015, René Vautier s’en est allé filmer plus haut... Depuis, Oriane Brun-Moschetti, déjà auteure de Algérie Tours / Détours avec Leïla Morouche, a souhaité revenir sur le parcours étonnant de cet homme, et confronter son parcours cinématographique à celui de Bruno Muel, Jean-Luc Godard,Yann Le Masson. Salut et Fraternité : les images selon René Vautier sortira très prochainement en DVD aux Mutins de pangée, une coopérative audiovisuelle que l’on vous encourage à découvrir.

La Cinémathèque de Bretagne présente ce film en avant-première ce vendredi 15 janvier 2016 aux Studios de Brest. Autres projections en consultant le site du producteur, Ciao Film.

Le numéro 29-30 de la revue suisse Décadrage est entièrement consacré à René Vautier, avec entre autres un article de Tangui Perron, historien du cinéma breton.