Actualités

Déambulation dans les rues de Medellin


Catégories : Films, Peuples

Le web-documentaire le plus inventif que nous ayons croisé ces derniers temps sur la toile : Pregoneros de Medellin, ou une déambulation dans les rues de Medellin avec les crieurs ambulants colombiens.

Ce cheminement nous rend terriblement proches les habitants de Medellin, une ville que nous connaissions plus comme fief des narco-trafiquants.
Nous découvrons leurs histoires d'amour, leurs débuts, leur quotidien, et c'est très imaginatif !

Il est présenté dans le cadre des Ateliers Varan, une formidable centre de formation au documentaire, le vendredi 19 Juin à Paris.
Mais vous pouvez aussi le voir chez vous, ou les pieds dans l'eau...

Après, si poursuivre le voyage latino vous tente, vous pouvez déjà réserver vos dates, du 21 au 28 août, pour le 38ème Festival de Cinéma de Douarnenez, qui explorera toutes les routes andines, de la Colombie à la Terre de feu.

Bon voyage en compagnie des peuples andins !

Delphine Deloget


Catégories : Réalisateurs

Delphine Deloget , qui fait partie des 66 réalisateurs interviewés sur ce site, vient de recevoir la plus prestigieuse récompense française en matière de journalisme, le Prix Albert Londres, pour le film qu'elle a co-réalisé en compagnie de Cécile Allegra : Voyage en Barbarie. Un réquisitoire contre le trafic d'humains, principalement des Érythréens, dans le désert du Sinaï.

A découvrir en intégralité sur Public Sénat ce mois-ci.

Amérindiens de Colombie et du Brésil


Catégories : Films, Peuples

Ce samedi 23 mai, au Cinéma La Clef à Paris, projection de deux films brésiliens en soutien aux luttes territoriales amérindiennes :Le retour de la terre tupinamba, de Daniela Fernandes Alarcon, une anthropologue qui filme pour aider les Tupinambas à exiger du gouvernenemnt brésilien la reconnaissance de leurs territoire.

Et Les indiens munduruku, tissant la résistance, un film de Nayana Fernandez, qui raconte elle comment cette tribu doit lutter contre les projets d’implantation de barrages hydro-électriques géants. A découvrir en version st anglaise.

Une soirée proposée par la dynamique association De la plume à l’écran.
DPAE est aussi partenaire du Panorama du Cinéma Colombien, qui se tient du 3 au 9 juin, toujours au Cinéma La Clef à Paris.

La 6 juin, le film Ushui de Rafael Mojica Gil et Saùl Gil Nakogui, qui revient sur le rôle des Sagas, femmes soignant suivant la médecine ancestrale, sur leurs danses et chants sacrés... Un extrait à découvrir, en version st espagnole.

Et le film Reflejos de un desucuentro, de Gabriella Diaz Montealegre, sur le peuple Nunak, une communauté très isolée qui vit aux portes de l’Amazonie. Un court extrait, en portugais cette fois.

Ca bouge dans les communautés aborigènes d’Australie !


Catégories : Films, Peuples

Les Aborigènes d'Australie, très présents sur ce site BED, avec le volet Aborigènes sont en pleine bagarre en ce moment avec le gouvernement australien. Celui-ci, après avoir décidé de «fermer» 150 communautés aborigènes jugées «non rentables», vient de parler de choix de vie pour expliquer les chiffres inquiétants de la mortalité aborigène, et de la présence en prison : 25% de la population pénitentiaire alors qu’ils ne sont que 3% de la population.

Sur ce thème de la prison, regardez la bande-annonce du très beau film Charlie's country de Rolf de Heer.

Sur les menaces de fermetures de communautés aborigènes, lisez l’excellente contribution de Barbara Glowczewski et ses confrères, parue dans le Huffington Post et relayée en France

Et lisez l'article complet du GITPA , groupe international de travail pour les peuples autochtones
http://gitpa.org/Qui sommes nous GITPA 100/ACTUlettreaustraliechoixdevie.htm

Cycle "C'est ici que je vis" au MUCEM


Catégories : Films

L'association Cinépage vient de boucler un cycle intitulé C'est ici que je vis, au MUCEM, le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée de Marseille. Tous les films programmés exploraient la question des minorités linguistiques en Europe.
On a pu y voir les fictions C'est ici que je vis du catalan Marc Recha et Obaba, le village du lézard vert, du basque Montxo Armendariz. Puis ce fut Jon face aux vents, du breton Corto Fajal et Plus tu parles...plus tu pleures, un documentaire consacré aux Pomaks. Le docu-fiction de Peter Watkins La bataille de Culloden et Bloody sunday de Paul Greengrass ont permis d'aborder Ecosse et Irlande. Un film napolitain, un sicilien, deux films sur les Roms, puis une journée spéciale langues régionales de France.

Au programme, un film corse de Marie-Jeanne Tomasi, A vargugna ; puis le film Trobadors, un voyage occitan de Sarah Benillouche et enfin O seizh Posupl de Soazig Daniellou. Ce film, qui revient sur l'itinéraire de lycéens Diwan, dix ans après leur bac, a touché profondément la salle, émue par la détermination mais aussi la sérénité de ces jeunes bretons. A découvrir ici.