Actualités

Ca bouge dans les communautés aborigènes d’Australie !


Catégories : Films, Peuples

Les Aborigènes d'Australie, très présents sur ce site BED, avec le volet Aborigènes sont en pleine bagarre en ce moment avec le gouvernement australien. Celui-ci, après avoir décidé de «fermer» 150 communautés aborigènes jugées «non rentables», vient de parler de choix de vie pour expliquer les chiffres inquiétants de la mortalité aborigène, et de la présence en prison : 25% de la population pénitentiaire alors qu’ils ne sont que 3% de la population.

Sur ce thème de la prison, regardez la bande-annonce du très beau film Charlie's country de Rolf de Heer.

Sur les menaces de fermetures de communautés aborigènes, lisez l’excellente contribution de Barbara Glowczewski et ses confrères, parue dans le Huffington Post et relayée en France

Et lisez l'article complet du GITPA , groupe international de travail pour les peuples autochtones
http://gitpa.org/Qui sommes nous GITPA 100/ACTUlettreaustraliechoixdevie.htm

Cycle "C'est ici que je vis" au MUCEM


Catégories : Films

L'association Cinépage vient de boucler un cycle intitulé C'est ici que je vis, au MUCEM, le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée de Marseille. Tous les films programmés exploraient la question des minorités linguistiques en Europe.
On a pu y voir les fictions C'est ici que je vis du catalan Marc Recha et Obaba, le village du lézard vert, du basque Montxo Armendariz. Puis ce fut Jon face aux vents, du breton Corto Fajal et Plus tu parles...plus tu pleures, un documentaire consacré aux Pomaks. Le docu-fiction de Peter Watkins La bataille de Culloden et Bloody sunday de Paul Greengrass ont permis d'aborder Ecosse et Irlande. Un film napolitain, un sicilien, deux films sur les Roms, puis une journée spéciale langues régionales de France.

Au programme, un film corse de Marie-Jeanne Tomasi, A vargugna ; puis le film Trobadors, un voyage occitan de Sarah Benillouche et enfin O seizh Posupl de Soazig Daniellou. Ce film, qui revient sur l'itinéraire de lycéens Diwan, dix ans après leur bac, a touché profondément la salle, émue par la détermination mais aussi la sérénité de ces jeunes bretons. A découvrir ici.

 

 

Nouveaux films inédits sur les Kurdes


Catégories : Films

BED vous propose 10 nouveaux films inédits, issus d'une démarche originale. Depuis 2008, à l'initiative de deux documentaristes chevronnés, Baudouin Koenig et Fulvia Alberti, épaulés par toute une équipe de techniciens et réalisateurs amis, des  ateliers de cinéma documentaire réunissent des jeunes cinéastes irakiens de toutes origines, sexe et religion. L'objectif est de faire découvrir le cinéma du réel comme outil de dialogue, de montrer son rôle dans la constitution de la mémoire d'un pays, et de produire une collection de films.

Ces images du quotidien des Irakiens, et des Kurdes en particulier, nous donnent un autre éclairage sur ces populations, souvent à la une des médias ces temps-ci. Nous avons choisi dix des meilleures réalisations au fil de ces 8 ans d'ateliers.

Pour continuer à découvrir les Kurdes, un film qui remonte à 2003, de Mylène Sauloy, tourné à l'orée de la guerre américaine Pour continuer à découvrir les Kurdes, un film qui remonte à 2003, de Mylène Sauloy, tourné à l'orée de la guerre américaine en Irak : Le drôle de pays des Kurdes d'Irak, à visionner en intégral.

Les Papous, 20 films et un dossier viennent s'ajouter à BED


Catégories : Peuples

Le Festival de Cinéma de Douarnenez a consacré son édition 2014 aux peuples de l'archipel Indonésien, du Timor Leste et des Papouasies. Pour BED, nous avons choisi de reserrer le focus, et de vous proposer une sélection de films des deux Papouasie, la Papouasie occidentale et la Papouasie Nouvelle-Guinée. Ces Papous ont en effet en commun d'avoir été colonisés et opprimés. Ceux de Papouasie occidentale sont victimes aujourd'hui de la féroce répression indonésienne et sont directement menacés.  Nous avons fait appel à Philippe Pataud-Célerier, journaliste pour le Monde Diplomatique pour vous en parler. Vous pouvez retrouver ses articles sur son site.

Une carte-évocation de Philippe Rekacewicz indique les principaux peuplements papous, et les sites qui sont le territoire d'affrontements terribles, du fait notamment des richesses naturelles que recèle ces sols : or, cuivre, uranium, gaz, et de vastes forêts, sauvagement exploitées aujourd'hui pour l'huile de palme ou comme pâtures pour des éleveurs australiens...

Une vingtaine de films sur les Papous ont été rassemblés, et sont consultables soit intégralement, soit en extraits. Parmi eux, les court-métrages de Papuan voices, traduits en français par le Festival de Douarnenez, et rarement diffusés. Mais aussi des indications pour retrouver les incontournables films de Bob Conolly et Robin Anderson, à l'instar de First contact ; ou de l'anthropologue Stéphane Breton : Eux et moi, Le ciel dans un jardin, ou encore du documentariste Damien Faure.

Enfin des sites et des livres pour continuer seul(e) le voyage en Papouasie...

Des nouvelles des réalisateurs interviewés sur BED


Catégories : Réalisateurs

Le trailer du nouveau film de Corto Fajal est en ligne. Découvrez-le sur la page de Corto Fajal, auteur de Jon, face aux vents. Il s'agit de Tikopia, un carnet de repérages tourné entre mai et juillet 2014. Tikopia ? Une île de l'archipel des Salomon, peuplée de 1200 âmes, qui vit en quasi-autarcie...
à découvrir en 2016.

Maher Abi Samra, réalisateur libanais, achève le montage d'un documentaire sur les bonnes dans la société libanaise, un phénomène très révélateur de cette société complexe. En attendant, revoyez les 10' de Juste une odeur, son film le plus personnel, maintes fois primé.

L'histoire passionnante du film Un homme est mort de René Vautier, avait donné naissance à la bande dessinée éponyme de Kriss et Davodeau. Puis au film de Bénédicte Pagnot Avril 50, chez Vivement Lundi
La BD est aujourd'hui traduite en breton, Un den zo marvet, aux éditions Nadoz-vor

Catherine de Grissac et Bernard Vrignon viennent de créer un site dédié à l'œuvre de Françis Jeanson. Les deux réalisateurs ont choisi de mettre en ligne gratuitement leur film, et ses bonus passionnants, sur ce site. Une initiative généreuse, pour partager plus largement le sens de la vie de cet intellectuel engagé, qui manque en ces temps tumultueux.

Le réalisateur franco-marocain Ivan Boccara achève le tournage de Pastorales, chez les Berbères de l'Atlas marocain, en 2015. Son trailer est drôle et émouvant. A voir sur sa page.

Ronan Hirrien a réalisé en breton deux reportages, visibles sur le site de Bali breizh. 50 vloaz, istor an tele e brezhoneg, revient sur les débuts de la télé en breton, depuis janvier 1964, avec les 30 secondes hebdomadaires de Charlez ar Gall... jusqu'à aujourd'hui. Hanvezh 44, va dever koun regarde vivre Jeremi Kostiou, 24 ans, qui se passionne pour la mémoire des Bretons dans les guerres.

Delphine Deloget, après Qui se souvient de Minik? No London today, signe avec Cécile Allegra Voyage en barbarie, sur le calvaire des Erythréens dans le Sinaï. Un film coup de poing et des témoignages rares.
Avant de voir des extraits du film, une interview avec les deux réalisatrices, réalisée par Le Monde. Et un long reportage, photos à l'appui, paru dans le même journal cet été, à découvrir ici.